• Accueil
  • > TEMOIGNAGES
  • > A l’île d’Elbe, quand des chevau-légers polonais deviennent canonniers…
( 2 juillet, 2014 )

A l’île d’Elbe, quand des chevau-légers polonais deviennent canonniers…

Escadron

Instructions de Napoléon en date du 2 juillet 1814, concernant une formation d’une compagnie de canonniers composée de Polonais démontés.

J’ai projet de former une nouvelle compagnie de canonniers dans laquelle on ferait entrer comme éléments tous les chevau-légers polonais qui ne sont pas montés. Je pense que quinze chevau-légers polonais, mamelucks et chasseurs, avec un officier, me suffiront. Comme il y en a cinquante, ce sera donc trente-cinq hommes qui entreront dans la nouvelle compagnie. On pourra y mettre un officier polonais qu’on instruira des manœuvres. Il y aurait une économie dans l’équipement, puisqu’on ne leur donnerait pas de bottes. Chacun de ces cinquante hommes ayant sa selle et son équipement, il faudrait les mettre de côté [les selles et les équipements]. Faites-moi un rapport là-dessus.

(« Le Registre de l’île d’Elbe. Lettres et ordres inédits de Napoléon 1er (28 mai 1814-22 février 1815). Publiés par Léon-G. Pélissier », A. Fontemoing, Éditeur, 1897, pp.26-27)

Publié dans TEMOIGNAGES par
Commentaires fermés

Pas de commentaires à “ A l’île d’Elbe, quand des chevau-légers polonais deviennent canonniers… ”

Fil RSS des commentaires de cet article.

|