Accueil TEMOIGNAGES Bruits divers…

Bruits divers…

Commentaires fermés
0
26

Comte Beugnot

Le comte Beugnot

 

Extrait du Bulletin en date du 13 août 1814.

 « Moselle. Préfet, 5 août.- Des bruits alarmants circulent dans les campagnes de la Lorraine allemande : on débite que la guerre va se rallumer entre la France et l’Autriche, que cette dernière puissance aidera Bonaparte à remonter sur le trône, et que l’archiduchesse ne s’est rendue en Savoie que pour faire des partisans à son mari. Ces bruits, principalement répandus sur la route de Mayence à Metz, causent des inquiétudes; on les attribue à des militaires qui reviennent des prisions d’Allemagne et de Prusse.

 Bas-Rhin. Préfet, 6 août.- Les mêmes bruits circulent dans le Bas-Rhin. Le préfet [Lézay-Marnésia] en me les confirmant, ajoute la réflexion qui suit : « Comme ce n’est pas tant la vérité que le crédit d’une opinion qui en fait la puissance, la seule possibilité du retour de Bonaparte sera, au moins pour quelque temps encore, un grand obstacle au ralliement des militaires et de beaucoup d’autres. »

(« Napoléon et la police sous la première Restauration d’après les rapports du comte Beugnot au roi Louis XVIII. Annotés par Eugène Welvert »,R. Roger et F. Chernoviz, s.d., pp.128-129).

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Christophe
  • Une lettre d’un colonel en avril 1815…

    La guerre est inévitable. La France aura sûrement à lutter, comme l’année précédente, cont…
  • Vive l’Empereur !

    On sait que le 21 avril 1814, Napoléon en route vers son exil elbois, passe à Briare. Voic…
  • Un témoignage intéressant…

    Portrait deJohn HOBHOUSE,  auteur de ce récit. Paris, 24 avril 1815. « J’ai vu l&rsq…
Charger d'autres écrits dans TEMOIGNAGES
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

« Je demande les restes de mon fils… »

Cette lettre se trouve en annexe de l’ouvrage contenant les rapports du marquis de Montche…