Accueil TEMOIGNAGES «On ajoute plus de créance à la mort du général Vandamme.»

«On ajoute plus de créance à la mort du général Vandamme.»

Commentaires fermés
0
37

VandammeLe général Vandamme.

Une lettre de l’archichancelier Cambacérès adressée à Napoléon.

19 septembre 1813

Sire,

Le Te Deum a été chanté ce matin à Saint-Cloud, ainsi que j’avais eu l’honneur de l’annoncer à Votre Majesté. La cour a été aussi nombreuse que le temps peut le comporter [sic]. Elle le sera encore plus ce soir.

Les articles envoyés par les ordres de V.M. à l’Impératrice seront demain dans le Moniteur. On y trouvera les détails que le public désire de savoir et qu’il craint d’apprendre.

Depuis quelques jours on se plaît à répandre qu’il y a des pourparlers avec l’Autriche. Les gens éclairés croient peu à ces bruits. On ajoute plus de créance à la mort du général Vandamme, qui est annoncée dans les papiers allemands [La rumeur n’était pas fondée].

Le duc de Feltre [général Clarke, ministre de la Guerre] et le comte de Cessac [Ministre de l’Administration de la Guerre jusqu’au 13 novembre 1813; sera remplacé, sept jours plus tard par le comte Daru], auront rendu compte à Votre Majesté des mesures qu’ils ont pris, de concert avec le Ministre du Trésor [Le comte Mollien] pour un approvisionnement extraordinaire d’armée que les circonstances pourraient rendre nécessaires, et dont il est d’une sage prévoyance de s’assurer.

(« Cambacérès. Lettres inédites à Napoléon. Tome II, avril 1808-Avril 1814. Présentation et notes par Jean Tulard », Éditions Klincksieck, 1973, Lettre n°1276, pp.1054-1055).

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Christophe
Charger d'autres écrits dans TEMOIGNAGES
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Une lettre du général Gazan au Maréchal Soult (Mars 1815).

Napoléon avait débarqué à Golfe-Juan le 1er mars 1815, à 4 heures de l’après-midi, et la n…