Accueil TEMOIGNAGES De Saint-Cloud, novembre 1813…

De Saint-Cloud, novembre 1813…

Commentaires fermés
0
18

Deux lettres de NAPOLÉON écrites depuis son palais de Saint-Cloud.

[Pièce n°1181]. Saint-Cloud, 12 novembre 1813.

[On propose de donner les chevaux des croates au 1er hussards à Lyon et au 31ème  de chasseurs à Vienne ainsi qu’aux dépôts de cavalerie légère de la 6ème division militaire qui ont des hommes à pied.]

Il serait plus convenable de donner tous ces chevaux au 31ème de chasseurs et au 1er de hussards, et, s’il n’y a pas assez de d’hommes, d’en faire venir du 6ème de chasseurs et des autres, afin d’augmenter tout de suite de 600 chevaux la cavalerie de l’armée d’Italie. Quant aux Croates ainsi démontés, on les dirigera sur la Bourgogne et on verra ce qu’on en fera après.

De Saint-Cloud, novembre 1813... dans TEMOIGNAGES 1812

[Pièce n°1181]. Saint-Cloud, 13 novembre 1813.

Quand m’enverra-t-on les états de situation de la Grande Armée ?

Demander les états de situation des divisions militaires au 1er novembre [1813].

Demander les états de situation des armées d’Espagne et d’Italie et la destination, par régiment, des 30.000 hommes pour l’armée d’Espagne.

Quelles sont les mesures que l’on a prises pour habiller ces 30.000 hommes ?

Quelles sont les mesures qui ont été prises pour habiller les 12.000 conscrits envoyés sur Metz et Nancy sans distribution de corps ?

(Arthur CHUQUET, « Inédits napoléoniens », [tome I], Fontemoing et Cie, Éditeurs, 1913, p.314).

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Christophe
  • Une lettre d’un colonel en avril 1815…

    La guerre est inévitable. La France aura sûrement à lutter, comme l’année précédente, cont…
  • Vive l’Empereur !

    On sait que le 21 avril 1814, Napoléon en route vers son exil elbois, passe à Briare. Voic…
  • Un témoignage intéressant…

    Portrait deJohn HOBHOUSE,  auteur de ce récit. Paris, 24 avril 1815. « J’ai vu l&rsq…
Charger d'autres écrits dans TEMOIGNAGES
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

A propos de J. Hobhouse…

« Hobhouse [1786-1869] détestait les Bourbons réactionnaires autant que le gouv…