Accueil TEMOIGNAGES Instructions du général Mouton-Duvernet au maréchal de camp Rostollant (commandant le département des Hautes-Alpes [Alpes de Haute-Provence].

Instructions du général Mouton-Duvernet au maréchal de camp Rostollant (commandant le département des Hautes-Alpes [Alpes de Haute-Provence].

Commentaires fermés
0
49

Mouton.

Mouton-Duvernet devait se rallier à Napoléon et il expia cruellement sa défection. Pourtant, lorsqu’il apprit le débarquement de l’Empereur au golfe Juan, il se prononça contre lui et il envoyait à son lieutenant, le maréchal de camp Rostolant qui commandait à Gap, la lettre suivante où il déclarait qu’un Français ne saurait être parjure, que Bonaparte a abdiqué et que Louis XVIII est le souverain légitime.                                                                            Arthur CHUQUET.

Valence, le 4 mars 1815.

Mon cher général, en suite de la nouvelle du débarquement de Napoléon Buonaparte au golfe Juan le 2 de ce mois, et de sa direction annoncée vers Die, Gap, Grenoble et Lyon, ne perdez pas un instant pour prendre toutes les mesures que les circonstances exigeront, et assurez-vous de la fidélité des troupes à  notre souverain légitime Louis XVIII, en les rappelant à leurs serments. Dites-leur qu’un Français ne saurait être parjure et que Buonaparte a abdiqué. Je marche vers vous. Cette lettre me précédera de quelques heures.

(Arthur CHUQUET, « Lettres de 1815. Première série [seule série parue] », Librairie Ancienne, Honoré Champion, Editeur, 1911, p.46).

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Christophe
Charger d'autres écrits dans TEMOIGNAGES
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Une lettre du maréchal Berthier au Duc de Feltre, Ministre de la Guerre…

La guerre, comme dit Berthier dans cette lettre, n’est pas commencée, et déjà, de Dantzig,…