Accueil TEMOIGNAGES « C’est Bonaparte qui est débarqué sur les côtes de Provence… »

« C’est Bonaparte qui est débarqué sur les côtes de Provence… »

Commentaires fermés
0
57

N14

Louis XVIII n’apprend la nouvelle que le dimanche 5 mars 1815, aux Tuileries, où il reçoit la dépêche de Masséna. Louis XVIII dira avec le plus grand calme:  » C’est Bonaparte qui est débarqué sur les côtes de Provence. Il faut porter cette dépêche au ministre de la guerre, il verra ce qu’il y aura à faire. »
Le baron de Vitrolles, du cabinet du Roi, porte la dépêche au ministre de la Guerre, le maréchal Soult. Il le croise dans la rue. Soult est incrédule et demande d’attendre la confirmation.  Le comte d’Artois, frère du Roi (et futur Charles X), alerté lui aussi, ne s’inquiète pas et s’en va aux vêpres. La dépêche du préfet du Var vient s’ajouter à celle de Masséna. Le conseil des ministres se réunit donc le soir. Il est décidé que le comte d’Artois se rendra à Lyon avec ses deux fils, le duc de Berry et le duc d’Angoulême comme lieutenants, pour prendre le commandement des troupes royalistes réunies dans le Lyonnais, le Dauphiné et la Franche-Comté.  Soult, connaissant l’impopularité du frère du Roi, et doutant de la capacité militaire de ses fils désigne pour commander en second le maréchal de Gouvion St Cyr.  Le comte d’Artois se met en route à minuit pour Lyon, à cette heure Napoléon dîne à l’hôtel Marchand, à Gap.

C.B.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Christophe
Charger d'autres écrits dans TEMOIGNAGES
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

La campagne de Russie vécue et racontée…