• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 1 mai 2015
( 1 mai, 2015 )

Napoléon en mai 1815…

Napoléon 6 semaines avant Waterloo

« 1er mai. Conseil des ministres.

2-3 mai. Travail à l’Élysée.

4 mai. Spectacle chez l’Empereur.

5 mai. A l’Élysée.

6 mai. Il visite l’atelier d’armes installé dans l’ancien couvent de la Croix, rue de Charonne. Richard Lenoir vient le saluer et le conduit dans sa manufacture. Il visite également les travaux de la barrière de Charonne.

7 mai. Revue, aux Tuileries, de plusieurs divisions d’infanterie et de cavalerie. Cette parade dure jusqu’à 17 h. Elle avait débuté après la messe. Il regagne l’Élysée à 17 h30. Conseil des ministres.

8 mai. Conseil des finances. Son frère Lucien arrive à Paris.

9 mai. Napoléon nomme Soult major général.

10 mai. A l’Élysée.

11 mai. Il visite les Invalides, puis le Champ-de-Mars, avant midi.

12-13 mai. Travail à l’Élysée.

14 mai. Revue aux Tuileries de 15 000 confédérés et gardes nationaux.

15 mai. Il apprend l’insurrection de la Vendée.

16 mai. Conseil des ministres.

17 mai. Les nouvelles en provenance d’Italie sont mauvaises.

18 mai. Revue de troupes dans les Champs-Élysées.

19-20 mai. Travail à l’Élysée.

21 mai. Audiences aux Tuileries.

22-25 mai. A l’Élysée. Il nomme Lamarque à la tête des troupes envoyées en Vendée.

26 mai. A partir de 6 h., il fait le retour des travaux en cours depuis Montmartre jusqu’à Belleville et Charonne, puis jusqu’à Vincennes. Il est de retour à l’Élysée à 14 h.

27 mai. On apprend le débarquement à Cannes de Murat. Napoléon refusera ses services.

28 mai. Il va entendre la messe aux Tuileries, puis passe une grande revue qui dure jusqu’à 18h15. »

(L. GARROS et J. TULARD, « Itinéraire de Napoléon au jour le jour, 1769-1821 »,  Tallandier, 1992, pp.466-467).

 

 

 

 

 

Publié dans JOURS D'EPOPEE par
Commentaires fermés
( 1 mai, 2015 )

1er mai 1815…

« 6719. — Paris, 1er mai 1815.

Les vingt-sept bataillons de grenadiers de la garde nationale des départements de la 1ère  division et les trente bataillons de la 18ème  division, dont nous n’avons fait qu’ordonner la formation, par notre décret du 15 avril dernier, sont définitivement mis sur pied et à la disposition de notre ministre de la guerre pour les garnisons des places  et organisations de réserve. »

————-

« 6720. — Paris, 1er  mai 1815.

I. Toutes les places de première ligne de nos frontières du Nord et de l’Est, dont l’état est joint à ce décret, sont mises en état de siège.

II. Ces places seront approvisionnées, dans les proportions indiquées dans le tableau annexé au présent décret.

III. Les généraux commandant les divisions, les gouverneurs et commandants supérieurs se concerteront avec les autorités civiles pour porter sur-le-champ l’approvisionnement des places au complet.

IV. Les habitants des places de guerre portées au tableau, qui voudront y demeurer en cas d’hostilités, sont tenus de s’approvisionner en subsistances pour six mois. Les autorités civiles, les gouverneurs, commandants supérieurs et commandants de place tiendront la main à l’exécution de cette mesure. »

(Arthur CHUQUET, « Ordres et Apostilles de Napoléon (1799-1815). Tome quatrième », Librairie Ancienne Honoré Champion, Editeur, 1912, pp.566-567)

Publié dans TEMOIGNAGES par
Commentaires fermés
|