( 15 août, 2016 )

La « Saint-Napoléon »…

Steuben 1810.

« Le 15 août 1811, la Saint-Napoléon fut célébrée avec la plus grande pompe. C’est la dernière fois que Napoléon s’est trouvé à Paris à pareil jour. Il se montra au public dans ce costume théâtral qu’il avait adopté et dont Talma le grand tragédien avait, dit-on, surveillé l’exécution. C’était le costume que portait la première statue placée sur la colonne Vendôme. Il fut accueilli par de nombreux vivats. Sa figure était gaie et riante; il donnait la main à Marie- Louise, et le petit roi de Rome était porté par une dame du palais. L’Empereur était entouré des membres de sa famille qui se trouvaient alors à Pans, des maréchaux, des grands officiers de sa maison, dont plusieurs appartenaient à l’ancienne noblesse. Napoléon avait le visage très agréable, des traits fins, quelque chose de bon et de bienveillant. Les portraits que j’ai vus de lui, en grand nombre et par les meilleurs peintres, ne donnent qu’une faible idée de cette grande figure. Aussi le fameux peintre de portraits Lawrence disait-il souvent : « L’Empereur n’a jamais été peint ! » Tout le temps du concert, il eut un entretien animé avec les personnes de son entourage; il gesticulait beaucoup en parlant. A plusieurs reprises, il embrassa le roi de Rome, qui n’avait que cinq mois. »

(Docteur POUMIES DE LA SIBOUTIE (1789-1863), « Souvenirs d’un médecin de Paris… », Plon, 1910, pp.98-99)

Publié dans TEMOIGNAGES par
Commentaires fermés

Pas de commentaires à “ La « Saint-Napoléon »… ”

Fil RSS des commentaires de cet article.

|