( 7 juin, 2017 )

Les premiers jours de Napoléon à Sainte-Hélène.

napdicte

« 18 octobre. Il déjeune aux Briars avec Las Cases et fait la connaissance des filles de la maison [les filles Balcombe].

19 octobre. Il invite à déjeuner le fils Las Cases.

20 octobre. Aux Briars.

21 octobre. L’amiral Cockburn rend visite à Napoléon.

22 octobre. Napoléon se plaint devant ses compagnons du sort que lui font subit les Alliés.

23 octobre. Napoléon fait remettre une note de protestation au capitaine d’un des petits bâtiments qui accompagnaient le Northumberland.

24 octobre. Montholon se rend de grand matin chez Napoléon. C’est à cette date que Gourgaud place le mot de Napoléon pour résumer la situation : « J’ordonne ou je me tais. » Las Cases le situe le 22.

25 octobre. Napoléon se lève de bonne heure, se promène, déjeune vers dix heures, nouvelle promenade puis travail avec Las Cases. Sortie de 17 à 18 h., dîner et causerie.

26 octobre. Montholon fait à Napoléon l’éloge de l’amiral et met sur le compte de l’amiral Wilks les mesures désagréables.

27 octobre. Napoléon charge Las Cases de demander à chaque membre de son entourage les 16 000 F remis à bord du Bellérophon.

28 octobre. Napoléon décide que tout son entourage recevra ses dictées.

29 octobre. Montholon porte à Napoléon son travail sur le 13 Vendémiaire.

30 octobre. Napoléon retient Gourgaud à dîner et lui dicte pendant deux heures sur le 18 Brumaire.

31 octobre. La routine s’établit dans le travail.  A tour de rôle Las Cases, Montholon, Gourgaud lisent ce que Napoléon a dicté la veille et prennent la dictée du jour. »

(L. GARROS et J. TULARD, « Itinéraire de Napoléon… », Tallandier, 1992, pp.489-490)

 

Publié dans HORS-SERIE par
Commentaires fermés

Pas de commentaires à “ Les premiers jours de Napoléon à Sainte-Hélène. ”

Fil RSS des commentaires de cet article.

|