( 16 juin, 2017 )

Une lettre du chirurgien Schaken…

L’auteur était à cette époque chirurgien sous-aide à l’ambulance de la 3èmedivision du 1er corps. Cette lettre est adressée à sa sœur, « à Lenoncourt, par Nancy ».

Moscou, 29 septembre 1812.

Ma chère sœur, nous ne nous permettons pas ici de réfléchir sur notre position future ; l’espérance de surmonter courageusement nos peines nous soutient, joignant à cela la grande confiance que nous avons dans celui qui nous a amenés jusqu’ici, qui sans doute nous reconduira aussi, sinon tous, au moins quelques unes. Nos repas ordinaires consistant à manger du pain que nous sommes fort heureux d’avoir, quelquefois de la viande qu’on nous distribue, plus nos provisions de légumes, mais elles s’épuisent comme tout le reste ; quant à nos chevaux, j’en ai encore deux, autrefois gras et fringants, actuellement rongeant leurs mangeoires, faute de paille ; puis j’ai l’avantage d’avoir un domestique qui ne les étrilles jamais que lorsqu’il l’a été par moi-même et à coup de plat de sabre. La perte de ces animaux est infaillible ; je finirai par les faire tuer, après quoi je les donnerai en paiement à ce drôle ; cette perte ne serait rien s’il ne fallait acheter un autre cheval au renouvellement de la campagne. Quant à notre entretien, il ne coûte pas cher, car nous ne trouvons rien à acheter. Chacun se raccommode comme il peut ; nous avons adopté la coutume de ne plus mettre à nos pantalons que des pièces de cuir, car les autres ne tiennent pas assez.

Tu vois, ma chère sœur, que nous sommes de jolis garçons. En dépit de tout cela, c’est à qui se montera le plus gai et quiconque montre de la tristesse est sûr de recevoir la savate, et je t’assure que je serai un des derniers à  la recevoir.

Prépare-moi une jolie petite maîtresse pour mon retour, car il n’y en a point ici ; dis-lui que je l’aimerai beaucoup…

(« Lettres interceptées par les Russes durant la campagne de 1812…», La Sabretache, 1912, pp.59).

Une lettre du chirurgien Schaken… dans TEMOIGNAGES Ruines-Moscou

 

Publié dans TEMOIGNAGES par
Commentaires fermés

Pas de commentaires à “ Une lettre du chirurgien Schaken… ”

Fil RSS des commentaires de cet article.

|