( 3 juillet, 2017 )

A VILNA, le 5 JUILLET 1812…

« Vilna [Vilnius] (Lithuanie [Lituanie] Russe), le 5 juillet 1812.

Je n’accuse que la précipitation avec laquelle nous marchons du retard que je mets à recevoir de tes nouvelles. Je t’ai écrit le 25 [juin 1812], je crois, de Wiklovsky (sic). Sa Majesté avait fait quelques démonstrations pour passer le Niémen à Tilsitt. Cela avait attiré de ce côté un corps de l’armée russe. Mais dès que S.M. s’est aperçue qu’ ils étaient là en observation, elle s’est hâtée de faire forcer de marche à l’équipage des ponts, et en moins de quatre heures, trois ponts ont été lancés et faits à vingt-six lieues [environ 104 km] de Tilsitt, près du village de Kanen en allemand ou de Kowno en polonais . Cent vingt mille hommes ont passé toute la nuit ; quelques escadrons de cosaques, placés sur les hauteurs qui dominent le fleuA VILNA, le 5 JUILLET 1812... dans TEMOIGNAGES 06-507695-300x182ve, ont échangé quelques coups de fusil avec les tirailleurs jetés sur la rive droite pour protéger les ouvriers. S.M. s’est portée sur la route de Vilna. Elle s’attendait que l’entrée de cette ville lui serait disputée. Il y a eu quelques coups de sabre, mais pas d’engagement sérieux. S.M. est entrée à Vilna assez à temps pour arrêter le feu que les russes avaient mis à leurs magasins, qui sont assez considérables. La ville a été respectée ; l’on trouve ici à peu près tout ce qu’il faut. Les Russes ne paraissent pas bien décidés à mordre. Peut-être veulent-ils amener S.M. à combattre sur un terrain préparé. Ces deux colosses se rencontreront et se heurteront enfin. Un jour la terre tremblera de ce choc. Notre armée est immense et se porte bien ; jamais je n’ai vu l’Empereur si calme et si actif… »

Guillaume Peyrusse (« Lettres inédites du baron Guillaume Peyrusse à son frère André, pendant les campagnes de l’Empire. De 1809 à 1814… par Léon-G. Pélissier », Perrin et Cie, 1894, pp.75-76).

L’auteur de cette lettre occupait (depuis début mars 1812) lors de cette campagne, les fonctions de Payeur du Trésor de la Couronne. Sur ce personnage fort intéressant, voir mon édition complétée et annotée de ses «Mémoires » parue en 2009, à Dijon, aux Editions Cléa).

Publié dans TEMOIGNAGES par
Commentaires fermés

Pas de commentaires à “ A VILNA, le 5 JUILLET 1812… ”

Fil RSS des commentaires de cet article.

|