( 5 janvier, 2018 )

« Après les Cent-Jours »…

Tel est le titre de cet épisode de la fameuse série des années 1970:   »SCHULMEISTER, ESPION DE L’EMPEREUR »  avec Jacques Fabbri.

Image de prévisualisation YouTube

L’Empereur est à Sainte-Hélène. Tout est fini pour lui, mais il reste en France une « bombe vivante » : Schulmeister, espion de Napoléon pendant quinze ans, dépositaire de tous les secrets de cette époque. Les vainqueurs sont bien décidés à désamorcer cette bombe, chacun à sa manière. Celle de Tchernitcheff est expéditive : l’espion du Tsar envoie ses Cosaques au château de Schulmeister pour tout y détruire. De justesse, Hammel sauve son épouse Adeline et Suzel. Fouché les fait suivre, espérant, grâce à eux retrouver Schulmeister, qui, caché chez Cambronne, attend les siens pour s’embarquer pour l’Amérique. Mais Grüner veille. Il tend une embuscade à l’ex-commissaire impérial. Schulmeister, blessé, réussit à s’enfuir et c’est en compagnie de membres de l’ancien commando d’Ulm qu’il retrouve Suzel, Hammel et Adeline. Une troupe de saltimbanques les accueille.

J. FABBRI

Publié dans HORS-SERIE par
Commentaires fermés

Pas de commentaires à “ « Après les Cent-Jours »… ”

Fil RSS des commentaires de cet article.

|