( 17 octobre, 2018 )

Retour sur…les « Mémoires » du général Hugo.

Général Hugo.

Voici un projet que j’avais à coeur depuis longtemps et qui, finalement,  a vu le jour en février 2007 aux Editions Cosmopole. J’avais eu l’idée d’indiquer à l’éditeur ce beau portrait de Léopold Hugo qui met bien en valeur le livre.

Gouverneur d’Avila et de Ségovie, commandant de la province de Guadalajara et de la seigneurie de Molina, comte de Siguenza… l’Espagne fut pour le général Hugo, une terre de promotion et d’enrichissement. De 1808 à 1814, il va s’engager dans une répression sans faille contre la guérilla populaire, pour consolider la couronne de son protecteur, Joseph Bonaparte, devenu Roi d’Espagne sur ordre de Napoléon. Cette guerre à laquelle participa activement le général Léopold Hugo était celle d’un peuple contre une invasion française et les maréchaux et généraux d’Empire ne purent mater les Espagnols déterminés à préserver leur liberté. Napoléon exilé à Sainte Hélène déclara au sujet de la campagne d’Espagne :  » L’immoralité dut se montrer par trop patente, l’injustice par trop cynique, et le tout demeure fort vilain… « . Dans ses Mémoires sur la guerre d’Espagne, Léopold Hugo nous fait revivre ses combats acharnés contre ceux qu’il nommait les  » brigands  » espagnols. Rejoint par sa famille quelques mois en 1812, son fils, le célèbre Victor alors âgé de dix ans, sera marqué par ce bref séjour et écrira en 1854 :  » C’est par la chute de l’Empereur, et en conséquence de celle de Joseph, que mon père de général espagnol est devenu général français et que moi de futur poète espagnol, je suis devenu poète français « .

Il faut lire ou relire ce témoignage écrit par le père du célèbre écrivain sur la campagne d’Espagne.

C.B.

Publié dans TEMOIGNAGES par
Commentaires fermés

Pas de commentaires à “ Retour sur…les « Mémoires » du général Hugo. ”

Fil RSS des commentaires de cet article.

|