Accueil JOURS D'EPOPEE 25 janvier 1814. Napoléon part pour l’armée…

25 janvier 1814. Napoléon part pour l’armée…

Commentaires fermés
0
52

napolonlegrand.jpg

Ce fut le 25 janvier 1814 [à 6 heures du matin] que Napoléon partit pour l’armée. Mais il avait, comme on le voit dans Mollien (« Mémoires »… », tome III, p.359) de tristes pressentiments, et ses adieux eurent, selon le mot du ministre [du Trésor public], une teinte lugubre. Le 23, au soir, lorsque l’Impératrice se fut retirée, il retint ses ministres pour leur communiquer ses dernières dispositions. Il rendit justice à leurs efforts, il leur recommanda la fermeté, il avoua qu’il ne disposait que de faibles moyens, et ses paroles avaient « la gravité de déclarations testamentaires. » Soudain, son regard tomba sur Talleyrand : « Je sais bien, s’écria-t-il, que je laisse à Paris d’autres ennemis que ceux que je vais combattre, et mon absence leur laissera le champ libre. » Personne ne pouvait se méprendre à cette allusion. Mais, avec son sang-froid coutumier, Talleyrand, comme s’il n’avait rien entendu, continua, dans un coin du cabinet, la conversation qu’il avait entamée avec le roi Joseph. Le 24, Mollien revit Napoléon. L’Empereur n’avait pas fait de réponse à plusieurs notes du ministre. Le Trésor public perdait chaque jour quelques une de ses communications avec les caisses des départements ; que faire si les Cosaques finissaient par intercepter celles qui restaient encore ? Mollien proposait des mesures qui pourraient obvier à la pénurie complète des ressources. « Mon cher, répliqua, Napoléon, si l’ennemi arrive aux portes de Paris, il n’y a plus d’Empire. »

(Arthur CHUQUET, « L’Année 1814. Lettres et Mémoires », Fontemoing et Cie, Éditeurs, 1914, p.23).
———-
Concernant l’heure du départ de Napoléon, j’ai lu dans « Napoléon au jour le jour », de MM. Tulard et Garros, 6 heures du matin. Henry Houssaye dans son admirable « 1814″ a écrit 4 heures du matin quant à l’historien Jean Thiry, il  indique 3 heures…

C.B.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Christophe
Charger d'autres écrits dans JOURS D'EPOPEE
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Lettre du caporal Charles-Joseph Vanesse, du 8ème de ligne.

Muninchen [München : Münich], 16 Octobre 1805  Mes Très Chers Parents, J’ai l’honneur de v…