( 21 avril, 2019 )

Une LETTRE du LIEUTENANT Fernand de CHABOT à son père…

06-513473

Fernand, comte de Chabot, prince de Léon et duc de Rohan, naît à Paris le 14 octobre 1789. Il fut lieutenant aide-de-camp du comte Louis de Narbonne [-Lara]. Ce jeune officier est décoré à Valoutina le 3 octobre 1812 et sera blessé de six coups de lance sur la route de Kalouga le 18 octobre suivant. Maréchal de camp en 1824, il s’éteint le 10 décembre 1869. La lettre qui suit est extraite du très intéressant volume déjà cité ici et qui contient un certain nombre de lettres interceptées par les Russes durant la campagne de 1812. 

C.B. 

Smolensk, 10 novembre 1812. 

Nous voici à Smolensk, mon cher papa, depuis hier et je continue à me porter assez bien ainsi que tous mes camarades ; il fait un  triste temps, huit ou neuf degrés de froid, de la neige en quantité et un verglas affreux ; nous sommes obligés de faire la route à  pied ce qui est assez fatigant. Je crois que nous ne resterons pas longtemps. L’auditeur qui a apporté le portait de maman est ici ; je n’ai pas pu encore le rejoindre, mais j’espère que ce sera pour aujourd’hui. Je suppose que la chère Adèle est bien de changer de nom [Adèle de Rohan-Chabot épousa le 24 novembre 1812 le comte de Gontaut-Biron, chambellan de l’Empereur]. Je pense bien à elle au milieu de mes fatigues, j’espère que Culman vous verra et vous parlera de moi. Quand aurais-je le bonheur de vous embrasser ?

Parlez de moi à toute la famille, mon cher papa, et agréez ainsi que maman l’assurance de mon bien tendre respect. 

Fernand. 

P.S. Aimery de Fezensac [colonel du 4ème de ligne] se porte bien ; il a eu deux balles dans ses habits [le 7 novembre 1812]. 

Publié dans TEMOIGNAGES par
Commentaires fermés

Pas de commentaires à “ Une LETTRE du LIEUTENANT Fernand de CHABOT à son père… ”

Fil RSS des commentaires de cet article.

|