• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 15 août 2019
( 15 août, 2019 )

1769-2019… BON ANNIVERSAIRE NAPOLEON !

1769-2019... BON ANNIVERSAIRE NAPOLEON ! dans A LA UNE ! 192b31 

Napoléon souffle cette année ses 250 bougies et le devoir de mémoire exige que l’on s’en souvienne. Il n’est pas à la mode mais doit y revenir et personne ne doit oublier ce qu’il a fait pour la France, en établissant surtout l’égalité avec le Code des lois qui sont les mêmes pour tous, Ce fut une grande avancée, de même que l’éducation, à laquelle tout le monde a droit désormais.

La France avait besoin d’un dirigeant honnête et fort, et Bonaparte s’est trouvé propulsé à sa tête à l’âge de 30 ans. Il hérita d’un pays exsangue, ravagé par une révolution d’une violence inouïe ; l’ennemi était aux portes et personne ne pouvait plus gouverner.

Sur ces ruines encore fumantes, sans un sou en caisse, le Premier Consul, créant les impôts pour tous, inventa la France d’aujourd’hui. Il est le père de notre administration, de nos institutions et de notre drapeau.

Jamais le pays ne se trouva dans une telle situation, assailli par les armées des monarchies européennes qui n’admettaient pas que la France n’en fût plus une. Ces souverains, que le Petit Caporal vainquit brillamment la plupart du temps, avaient, dès son accession au pouvoir, juré la perte de cette France qui avait aboli les privilèges et permettait à tous d’accéder aux plus hautes fonctions. Ils finirent par l’emporter.

Napoléon ne fut ni conquérant ni dictateur. Il défendit son pays jusqu’au bout ; c’est le devoir de tout chef d’État. Il rétablit la paix intérieure, et il fallait  une main ferme pour réussir tout cela…

Napoléon n’est pas tombé à cause d’une défaite militaire. Si les Français s’étaient unis, cela ne serait pas arrivé. Mais ces guerres étaient idéologiques, et les anciens privilégiés préférèrent leurs intérêts à ceux de leur pays et s’unirent avec les ennemis. Certains sénateurs usèrent de stratagèmes peu glorieux pour abattre l’homme à qui ils devaient tout…

Pendant quinze ans, l’enfant d’Ajaccio créa, réforma, embellit le pays, construisit ponts et routes, canaux et rades, fonda des villes et rebâtit partout où il passait. Il restaura le patrimoine, érigea des monuments, et fit tout pour le bien-être des Parisiens.

Napoléon fut membre de l’Institut des Sciences : les savants et les artistes trouvèrent en lui un interlocuteur privilégié. La vaccination fut fortement recommandée.

Napoléon est le père de la laïcité. Il rétablit le culte catholique, mais construisit temples et synagogues. Il fit des juifs des citoyens français à part entière et ouvrit les ghettos là où il passait.L’Empereur fut un homme de progrès dont la devise était « tout pour le peuple français ». Il n’a pas si mal réussi, et le peuple l’aimait. Les Français doivent le savoir, chasser les idées reçues, redevenir fiers de lui et toujours se souvenir que Napoléon, quel que soit son titre, fut le premier Président d’une république stable et le seul à avoir quitté l’Élysée alors que le peuple l’implorait de rester. 

                                                                                                                                                                                                                          OSORKI

                                                                                                                                                                                                                   osorki@orange.fr

Publié dans A LA UNE ! par
Commentaires fermés
|