( 18 février, 2020 )

Montereau…

Montereau... dans TEMOIGNAGES montereau

Nouvelles apportées à Melun par un officier supérieur qui arriva cette nuit de Montereau et envoyées à Paris par le préfet de Seine-et-Marne. La fameuse bataille a eu lieu la veille, le 18.

19 février 1814.

L’Empereur est entré à Montereau avec les ennemis le 18 à 7 heures du soir ; il les a chassés au-delà de Montereau dans le plus grand désordre ; ils n’ont pas eu le temps de brûler les ponts ; ils sont dans une déroute complète. Montereau est plein de shakos, de fusils et de débris de toute nature que l’ennemi a abandonnés. L’Empereur a ordonné qu’on jetât les shakos à la rivière pour les laisser flotter jusqu’à Paris. Le duc de Reggio [Maréchal Oudinot] a repris Provins et y a couché cette nuit. Les ennemis se retirent sur Nogent et paissent vouloir s’y défendre. La colonne des ennemis près Fontainebleau est coupée ; l’armée de l’Empereur, avançant rapidement sur la route d’Auxerre, l’a mise entre deux feux. L’ennemi a envoyé deux fois proposer un armistice au quartier-général de l’Empereur qui a dit : « Je veux qu’on signe la paix telle que vous l’avez proposée. »

(Arthur CHUQUET, « L’Année 1814. Lettres et Mémoires », Fontemoing et Cie, Éditeurs, 1914, p.57).

Publié dans TEMOIGNAGES par
Commentaires fermés

Pas de commentaires à “ Montereau… ”

Fil RSS des commentaires de cet article.

|