• Accueil
  • > HORS-SERIE
  • > 1821-2021.Un Ours d’Helvétie dans l’entourage de Napoléon, à Sainte-Hélène.
( 26 avril, 2021 )

1821-2021.Un Ours d’Helvétie dans l’entourage de Napoléon, à Sainte-Hélène.

Noverraz

Né en 1790, près de Lausanne, en Suisse, Jean-Abram Noverraz arrive à Paris en 1809 pour trouver quelque emploi domestique dans l’un des fastueux hôtels de l’aristocratie impériale. En 1811, il entre aux Tuileries comme courrier du cabinet impérial.  Noverraz par son sérieux, grimpe les échelons. On le retrouve durant les campagnes de 1813 et de 1814, occupant les fonctions de valet de pied. Après la première abdication de l’Empereur, Noverraz suit le souverain à l’île d’Elbe, comme chasseur. L’Histoire a retenu le courage et la détermination dont il fit preuve à Orgon, le 25 avril 1814,  lorsque la voiture de Napoléon (en route pour l’île d’Elbe) fut arrêtée par une populace en furie voulant s’en prendre à son impériale personne. Le Suisse, véritable colosse, l’Ours d’Helvétie, comme aimait à le surnommer Napoléon, s’interposa, son couteau de chasse à la main. C’est tout naturellement qu’on retrouve ce serviteur dévoué à Sainte-Hélène, malgré son état de santé qui était notablement détérioré par le climat de l’île vers la fin de son séjour[1]. Noverraz assiste à l’agonie de l’Empereur.  Le Suisse de Sainte-Hélène s’éteint en 1849 dans sa maison qu’il avait appelée « la Violette », du nom de cette fleur qui symbolisa le retour de Napoléon en France en 1815.

C.B.


[1] Noverraz avait épousé à Sainte-Hélène, en juillet 1819, Joséphine Brulé femme de chambre de la comtesse de Montholon. Cette domestique, seule femme célibataire à Longwood,  était courtisée à la fois par le Suisse et par Louis-Etienne Saint-Denis (le mameluck Ali). Le fidèle serviteur  recevra 100 000 francs en legs de la part de l’Empereur. Quant à Saint-Denis, il se mariera en octobre 1819 avec Miss Hall, gouvernante qui s’occupe des enfants Bertrand.

 

Publié dans HORS-SERIE par
Commentaires fermés

Pas de commentaires à “ 1821-2021.Un Ours d’Helvétie dans l’entourage de Napoléon, à Sainte-Hélène. ”

Fil RSS des commentaires de cet article.

|