Accueil A LA UNE ! Un chapeau de Napoléon sous les feux de l’actualité historique !

Un chapeau de Napoléon sous les feux de l’actualité historique !

Commentaires fermés
0
612

CaptureVoici un des chapeaux de l’Empereur qui passera en vente aux enchères publiques le 19 novembre prochain, sous le ministère de l’étude OSENAT.

Cette dernière a mis en ligne sur son site internet un magnifique catalogue que l’on peut télécharger gracieusement.

Le chapeau date de 1810. La cocarde qui est authentique n’est pas celle qui était sur le chapeau à l’origine. C’est une cocarde aux couleurs elboises qui devait figurer dessus (voir plus bas).

Provenance chapeau : « Le chapeau provient du Colonel Pierre Baillon, fourrier du Palais de l’Empereur » (Selon le catalogue de l’étude Osenat)
Provenance cocarde : « Cocarde remise à bord de « l’Inconstant » par Marchand en vue d’Antibes le 1er mars 1815, lors du retour de l’Ile d’Elbe» (Selon le catalogue de l’étude Osenat)

En effet, voici ce l’on peut lire dans les « Mémoires » (Tome I, p. 167, Plon, 1952) de Louis Marchand, valet de chambre de Napoléon : « L’Empereur au moment de faire arborer le pavillon tricolore, me passa son chapeau par l’écoutille, pour y mettre la cocarde nationale à la place de celle de l’île d’Elbe, ce qui fut l’affaire d’un instant. L’Empereur s’en couvrit ; à la vue de cette cocarde, de ce petit chapeau où brillaient les couleurs d’Austerlitz, l’exaltation fut telle, que l’Empereur qui voulait parler, ne put placer un mot. »

Cet ensemble exceptionnel fut exposé de 1967 à 2002 au Musée de l’Empéri mais est toujours resté la propriété de la famille Brunon (acquis par elle en 1928) qui le récupéra pour le vendre une première fois aux enchères publiques.

Il fut acheté par M. Jean-Louis Noisiez (1935-2022), homme d’affaires et mécène.

Ce chapeau est estimé 600 000 € /800 000 € . Il devrait passer largement la barre des 1 000 000 voire 1,5 millions d’€.  Atteindre la barre (en or massif ) des 2 millions d’€. nous paraît un peu irréaliste, mais on ne sait jamais … 

Rendez-vous le 19 à Fontainebleau ! 

C.B.

COCARDE

Chapeau 2

 

 

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Christophe
Charger d'autres écrits dans A LA UNE !
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Souvenir de la revue du 24 mars 1815, passée à Paris…

« Lorsque l’Empereur fut averti que tout était prêt, il parut à cheval et passa dans…