Accueil TEMOIGNAGES Sainte-Hélène, île lointaine…

Sainte-Hélène, île lointaine…

Commentaires fermés
0
151

Le journal « Le Moniteur », dans son édition du 7 novembre 1801, mentionne à la rubrique « Variétés » une lettre d’un voyageur anonyme, de passage à l’île de Sainte-Hélène : « De loin, on imagine voir l’île de Calypso ; arrivé, on se  croit transporté dans le séjour du bonheur; l’air y est pur, le ciel serein et tout semble serein autour de vous; la santé brille sur le visage de tous les habitants… ».

Cette description un peu surréaliste est extraite de l’ouvrage d’A. Périvier, « Napoléon journaliste » (Plon, 1918, p.195), qui ajoute : « Et le voyageur se répand en de longues dissertations sur la beauté de l’île, sur son climat bienfaisant, sur le charme qu’elle dégage quand on y aborde ! Napoléon s’en souvint-il quand il débarqua à Jamestown [près de quinze ans plus tard] ? »

Sainte LN

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Christophe
Charger d'autres écrits dans TEMOIGNAGES
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Le général Clarke au ministère de la Guerre…

La carrière du général Clarke, nommé ministre de la Guerre en août 1807, illustre particul…