( 25 septembre, 2017 )

Un nouveau forum de discussion napoléonien…

Publié dans A LA UNE !,INFO,ON EN PARLE... par
Commentaires fermés
( 29 avril, 2017 )

A propos du « Mémorial de Sainte-Hélène », du comte de Las Cases.

chrono-napoleon-et-comte-las-cases

A Longwood,  Las Cases et son fils recueillirent les propos de Napoléon.

Un grand quotidien français a récemment mis en cause la véracité de certains propos contenus dans ce fameux ouvrage.

Il y avait eu un précédent du même type. Les témoignages des généraux Gourgaud et Bertrand ont fait l’objet de controvers,  à l’époque de leur publication respective. Concernant le récit du général Gourgaud, aucune des deux éditions publiées à ce jour (1899 et 1944) n’est intégrale. Pour Bertrand, qui avait rédigé son témoignage sous une forme de sténographie, Fleuriot de Langle, conservateur d’alors à la Bibliothèque Marmottan (Boulogne, 92) avait établi une règle de décryptage qui a été contestée par certains spécialistes. Fleuriot publia la première fois ce témoignage entre 1949 et 1959. Pour en revenir à Las Cases, Jean Tulard a déclaré il y a fort longtemps que son « Mémorial » était «une œuvre empreinte de chambellanisme », en d’autres termes  un document rédigée à des fins plutôt hagiographiques…

Las Cases est expulsé de l’île Sainte-Hélène fin novembre 1816. Deux ans plus tard, paraît à Bruxelles une publication de son témoignage, sous une forme fragmentaire, avec comme finalité celle de connaître les conditions d’emprisonnement du Grand Homme. Ce volume ne comprend que 116 pages; il sera suivi par une autre édition,  publiée à Paris, en 1819, tout aussi peu importante: 132 pages. 

Une version beaucoup plus étendue verra le jour en 1823, en 8 volumes cette fois, ce qui implique très certainement que le fidèle (mais quelque peu opportuniste, voulant « surfer » sur le napoléonisme revenant à la mode et qui prendra son envol sous la Monarchie de Juillet) comte de Las Cases ait rajouté bien ultérieurement des faits…

L’Histoire réserve toujours des surprises !

C.B.

Publié dans ON EN PARLE... par
Commentaires fermés
( 5 avril, 2017 )

Dans les arcanes de la police impériale…

1505-1J’ai terminé il y a quelques jours déjà la lecture du dernier ouvrage de Jacques-Olivier Boudon : « L’Empire des Polices » paru en février dernier à la Librairie Vuibert).  Si cette étude, écrite tambour battant, n’apporte rien de nouveau sur le système policier napoléonien, elle a le mérite de nous en offrir un panorama complet. Certes, avant Boudon, il y a eu les études d’Ernest d’Hauterive (en 1943) et de Jean Rigotard (en 1990), ce dernier volume étant essentiellement axé sur la police parisienne, mais « L’Empire des polices » ne dépareille pas cette série de par l’intérêt qui trouvera certainement le lecteur voulant en savoir un peu plus sur le sujet. Boudon évoque notamment la création de la Préfecture de Police, la réorganisation de la gendarmerie en 1798. Il y décrit les multiples missions dont fut chargée la police impériale, sans oublier les différents complots visant le Premier Consul puis l’Empereur et qui furent déjoués, ou encore le contrôle de la presse par l’appareil policier. Quelques grandes figures telles celles de Moncey, Fouché, Dubois, Savary, Réal, Dubois et quelques autres apparaissent ci et là au gré des pages ; sans oublier le légendaire Vidocq ! Il s’agit donc globalement d’un bon livre malgré quelques maladresses d’écritures (répétitions de termes identiques d’une ligne à l’autre, mot employé à la place d’un autre, absence systématique de la majuscule au mot « empereur »; il s’agit de Napoléon ne l’oublions pas !). Ajoutons que, contrairement à ce qu’écrit l’auteur (à la p.21) , à Paris, le mur des Fermiers généraux, n’a pas été remplacé de nos jours par les « grands boulevards ».

C.B.

Publié dans ON EN PARLE... par
Commentaires fermés
( 9 janvier, 2017 )

L’Empereur retrouve sa tête…

Publié dans ON EN PARLE... par
Commentaires fermés
( 4 novembre, 2016 )

Une belle charge de cavalerie…

Cette scène est extraite du film « Popioly » (« Cendres ») d’A. Wajda, disparu récemment. Nous sommes au col de Somosierra le 30 novembre 1808… Ce film date de 1965.

Image de prévisualisation YouTube

 

Publié dans ON EN PARLE... par
Commentaires fermés
( 3 août, 2016 )

Napoléon, homme de parfum…

Napoléon portrait.

A écouter , cette émission de radio diffusée sur RTL:

http://www.rtl.fr/actu/economie/il-etait-une-marque-du-03-aout-2016-7784311515

Publié dans ON EN PARLE... par
Commentaires fermés
12345
Page Suivante »
|