( 14 septembre, 2019 )

Découvrez un blog dédié à celle qui incarna le rôle de l’impératrice Joséphine dans le film « Austerlitz » d’Abel Gance (1960)…

Publié dans INFO par
Commentaires fermés
( 11 septembre, 2019 )

Qui est donc cette actrice qui joua le rôle de l’impératrice Joséphine dans « Austerlitz » d’Abel Gance (1960) ?

Publié dans INFO par
Commentaires fermés
( 6 septembre, 2019 )

Mon tout premier livre…

En 1994, j’avais réalisé une « Bibliographie critique des mémoires sur le Second Empire ». Cet ouvrage, préfacé par le prince Murat, recense 445 titres de témoignages parus en français et concernant la période  qui va du 2 décembre 1852 au 4 septembre 1870. Il donne pour chaque livre une appréciation. Un volume qui fut publié aux Editions de La Boutique de l’Histoire et quasi-introuvable de nos jours. Son tirage ne fut que de 550 exemplaires.

Si vous le croisez, n’hésitez pas à en faire l’acquisition !

C.B.

BSE

 

Publié dans INFO par
Commentaires fermés
( 5 septembre, 2019 )

Parce que Paris sera toujours Paris…

Publié dans INFO par
Commentaires fermés
( 4 septembre, 2019 )

Découvrez un blog dédié à celle qui incarna le rôle de l’impératrice Joséphine dans le film « Austerlitz » d’Abel Gance (1960)…

Publié dans INFO par
Commentaires fermés
( 28 août, 2019 )

Un bon témoignage sur l’Empereur et ses campagnes…

Un GRAND témoignage sur NAPOLEON et ses campagnes.

Paru (en novembre 2018) chez AKFG: 

http://akfgedition.com/product/baron-guillaume-peyrusse

Logo

63, rue Grande- 77300 Fontainebleau

Tél : 09.73.68.64.07

 

Publié dans INFO,TEMOIGNAGES par
Commentaires fermés
( 26 août, 2019 )

Trois livres lus…

Zaluski

 

Zaluski.

Les combattants polonais, on le sait, servirent avec courage et fidélité dans les armées de l’Empire. Il y a vingt ans, la Librairie F. Teissèdre a eu la bonne idée de rééditer le témoignage du capitaine Zaluski (1787-1866) (qui deviendra chef d’escadron en 1813) des Chevau-légers polonais de la Garde et publié à l’origine dans le fameux « Carnet de la Sabretache » en 1897/1898. La première partie de ce récit concerne la campagne de 1812,  L’auteur raconte de nombreux détails et, quand sa mémoire lui fait défaut, il n’hésite pas à laisser la parole à d’autres mémorialistes.  Tout au long de son témoignage, Zaluski, rectifie ou complète les écrits d’Adolphe Thiers mais aussi ceux des généraux Gourgaud et de Ségur ; tous ces auteurs ayant commis plusieurs erreurs ou faisant preuve parfois d’imprécision. Il cite souvent son compatriote Chlapowski, qui a laissé également un témoignage intéressant. La seconde partie de ce livre porte sur la campagne de 1813.Après quelques semaines d’un repos mérité, au sortir de l’épuisante campagne de Russie, l’auteur  rejoint son régiment. Sa démarche est la même en rédigeant son témoignage sur cette campagne d’Allemagne : raconter les faits et rectifier les faits restitués par Thiers, et seulement lui, cette fois. Zaluski participe à la campagne de France mais pour peu de temps encore : il est fait prisonnier lors de la bataille de La Rothière (1er février 1814. Bon témoignage.

Général comte ZALUSKI, « Les Chevau-légers polonais de la Garde (1812-1814). Souvenirs », Librairie Historique F. Teissèdre, 1997, 118 pages.

———

 

Pelet

Pelet.

Voici un ouvrage composé par trois intéressants témoignages sur la campagne de 1812, publiés dans le « Carnet de la Sabretache entre 1901 et 1912. Le premier est celui du futur généra Pelet, alors chef d’état-major du général de Lobau et aide-major-général de l’infanterie, commandant depuis le 18 octobre 1812 le 48ème de ligne. Le récit de cet officier est excellent. Il n’hésite pas à contester certains points du témoignage de Labaume, lequel, on le sait, a pris quelques libertés avec la réalité. Ces souvenirs sont suivis par ceux du capitaine Bonnet, du 18ème de ligne. La qualité de son témoignage est indéniable. Le général de Pelleport lui-même n’a pas hésité à consulter l’auteur afin d’obtenir certains renseignements sur le rôle tenu par ce régiment durant la campagne de Russie. Le témoignage du hollandais Henri-Pierre Everts (1777-1851), major 33ème régiment d’infanterie légère ne vient pas dépareiller, par sa qualité, les deux précédents textes. Evert aura la malchance d’être fait prisonnier par les russes, lors du combat de Krasnoïé, le 18 novembre 1812. Il ne retrouvera la Hollande que début juin 1814.  

Général PELET-Capitaine BONNET-Général-major EVERTS, « Carnet et Journal sur la campagne de Russie », Librairie Historique F. Teissèdre, 1997, 172 pages.

———

 

Lafaille

Lafaille.

Enfin, j’ai lu le témoignage quelque peu méconnu du  futur général Lafaille (1778-1840).Ce récit a été publié la première fois dans le « Carnet de la Sabretache » en 1931/1932. L’auteur est élève à l’éphémère Ecole de Mars, mais c’est son passage à l’Ecole polytechnique (1794) qui va lui être utile pour sa formation d’officier du génie. Lafaille a pour professeurs le célèbre Monge ainsi que Fourcroy. Il côtoie les frères Chabrol, élèves comme lui, dont l’aîné sera préfet à Paris, et participera avant toute chose à l’expédition d’Egypte. Faisant le choix de rester une année de plus à l’Ecole polytechnique comme chef de brigade, Lafaille reçoit l’ordre de rejoindre l’Ecole du génie de Metz. Puis Lafaille se contente de raconter des faits qu’il n’a pas vécu, telle la capitulation de Baylen, et quelques anecdotes et jugements sur Marmont, Oudinot, Victor,  Ney, Soult, Gourgaud; tout ce petit monde galonné en prend pour son grade ! Son récit s’achève sur un long chapitre portant sur un conflit qu’il eut avec Clarke, duc de Feltre. Il s’agit là globalement d’un témoignage un peu fade ne présentant qu’un intérêt limité.

Général LAFAILLE, « Mémoires (1787-1814) », Librairie Historique F. Teissèdre, 1997, 198 pages.

 

Publié dans INFO,TEMOIGNAGES par
Commentaires fermés
( 18 août, 2019 )

Quel est le nom de cette actrice qui joua le rôle de Joséphine dans le film « Austerlitz » (Abel Gance, 1960) ?

Réponse sur ce blog !

22386405891

Publié dans INFO par
Commentaires fermés
( 12 août, 2019 )

A découvrir…Un blog dédié au cinéma français (1950/1985)…

Publié dans INFO par
Commentaires fermés
( 6 août, 2019 )

NAPOLEON à l’honneur dans « SECRETS D’HISTOIRE », le 15 août prochain…

Napoléon le Grand

Se sera sur FRANCE 2 à 21 h05

Publié dans INFO par
Commentaires fermés
( 2 août, 2019 )

Pour m’écrire…

Pour m'écrire

Une seule adresse, celle-ci: 

contact.lestafette@gmail.com

Publié dans INFO par
Commentaires fermés
( 22 juillet, 2019 )

Une mauvaise nouvelle…

GE085

Nous avons appris récemment que les magazines « Tradition  » et « Gloire & Empire » cesseraient de paraître prochainement. On ne peut que regretter la disparition de ces deux titres-phares du paysage éditorial napoléonien.

Publié dans INFO par
Commentaires fermés
( 21 juillet, 2019 )

Un blog consacré au cinéma français (1950/1980)

Publié dans INFO par
Commentaires fermés
( 11 juillet, 2019 )

INCROYABLE ! La tombe du général HEYMES va disparaître !

Marechal_Ney_à_Waterloo

Heymès chargeant aux côtés du maréchal Ney à Waterloo.

« Excusez du peu ! », comme on dit familièrement ! 

Un de nos correspondants et fidèle lecteur de « L’Estafette », M. Paul Matzynski, militaire en retraite,  nous a informé hier au  soir que,  au cours d’une visite qu’il a effectuée hier après-midi dans le petit cimetière de l’ancien village d’Auteuil (Paris 16ème [sud]) il a appris que la tombe du général Heymès allait être détruite. La conservatrice de ce ce cimetière lui a dit que la famille Heymès n’avait pas répondu à aucune des trois lettres adressées à elle par l’administration des Cimetière parisiens.

Nous avions déjà évoqué cette tombe sur « L’Estafette », en soulignant son mauvais état, c’était en 2013:

http://lestafette.unblog.fr/2013/07/29/la-tombe-d%e2%80%99un-colonel-d%e2%80%99empire%e2%80%a6/

Il serait navrant que la sépulture de ce militaire disparaisse !  A deux pas de cette tombe, M. Matzynski a remarqué que celle dans laquelle repose le peintre Hubert Robert (1733-1808) avait été sauvée et restaurée par l’ACMN, une association de sauvegarde des monuments napoléoniens.  Espérons que le général (sous la Monarchie de Juillet) et colonel (d’Empire, aide-de-camp du maréchal Ney) ne sera pas précipité dans le néant anonyme d’une fosse commune.

Rien ne serait pire pour ce militaire ayant servi la France au cours des guerres de la Révolution et de l’Empire ! 

C.B.

 IMG_20190710_1457091

IMG_20190710_1457403


1_144033_

Le général Heymès a fait l’objet d’une biographie

écrite par un de ses descendants.

Elle a été publiée chez Teissèdre en 2006.

 

 

Publié dans A LA UNE !,INFO,ON EN PARLE... par
Commentaires fermés
12345
Page Suivante »
|