( 1 janvier, 2017 )

Les prophéties du Général de Dedem de Gelder…

Ce diplomate hollandais, passé au service de France, avait conservé des relations politiques en Allemagne et, de Rostock où il commandait, il écrivait au duc de Bassano (cf. ses « Mémoires » [Plon, 1900], p. 194) que l’Allemagne était aigrie par les vexations, que les peuples se révolteraient sans attendre le consentement de leurs pusillanimes souverains, que l’ombre du major Schill suffirait pour donner le signal dans le Mecklembourg et en Prusse, qu’au moindre revers en Russie l’armée impériale risquait d’être coupée d’avec la France, que les Allemands se lèveraient en masse pour se soustraire à notre domination et que ce feu s’étendrait jusqu’en Hollande. Il annonçait même que l’intention des Russes était de tout brûler, de tout dévaster et d’attirer l’adversaire dans un désert où  il périrait de misère et de faim.

Arthur CHUQUET (« 1812. La Guerre de Russie. Notes et Documents. Deuxième Série », Fontemoing et Cie, Éditeurs, 1912, p.5).

Publié dans TEMOIGNAGES par
Commentaires fermés
|